20/03/2005

En route vers l'Exposition de 1935 !

Durant la première moitié des années trente, les AB connaissent une expansion continue, tant au niveau du réseau que du matériel roulant. Mais comme dans toute jeune société, les tâtonnements du début sont importants: nombre de lignes sont créées, pour être supprimées par après faute de succès, avant d'être remises en service mais sous une forme différente. 1931 - Trois nouvelles lignes sont créées: la très courte Gare de Schaerbeek - Place Meiser (indicatif J), une desserte Gare du Nord - Gare du Luxembourg (indicatif F, l'ancêtre du 37), et une autre Gare du Midi - Gare du Luxembourg (indicatif H). Signalons aussi que pendant le Salon de l'Auto, une ligne K a circulé entre la Bourse et le Parc du Cinquantenaire (le Heysel n'existe pas encore!), afin de renforcer l'axe ferré de la rue de la Loi. Par contre, la ligne privée Globe - Calevoet disparaît. 1932 - Une nouvelle ligne I relie la gare de Schaerbeek à Ganshoren, en absorbant la ligne J de 1931 qui disparaît simultanément. Les lignes F et H subissent plusieurs modifications d'itinéraire, mais les terminus demeurent inchangés. Les premiers autobus Brossel font leur apparition: quatre BCS AU6S sont commandés (série 45 à 48). 1933 - C'est l'année de tous les bouleversements, et on assiste à la valse des lettres. Après la ligne J en 1932, la ligne I disparaît à son tour, mais deux nouvelles lignes réutilisent ces indicatifs: Gare de Schaerbeek - Bourse (indicatif I) et Uccle Calevoet - Saint Job (indicatif J), qui donnera naissance au 43 actuel. La barre oblique des services partiels fait son apparition sur les autobus: le I barré vient renforcer le I entre la place Meiser et la Bourse. Une nouvelle ligne G est créée entre la gare du Nord et la Chasse, tandis que la ligne H est prolongée de la gare du Luxembourg à la place Dailly. Le renfort de l'axe ferré de la rue de la Loi refait son apparition sous indicatif K: il circule entre la Bourse et le rond-point Saint Michel, c'est-à-dire l'actuel rond-point Montgomery. Au niveau du matériel, une révolution est en cours. Les premiers essais de moteurs Diesel ont lieu: les huit Renault TN6 reçoivent sous le capot un tout nouveau moteur Brossel «fonctionnant à l'huile lourde», comme on disait à cette époque-là... Les AB commandent également deux Minerva AB4R (futurs 49 et 50) et onze Brossel BCS AU6S (série 51 à 61), mais avec moteur... à essence. 1934 - Le réseau s'étend toujours. Deux nouvelles lignes apparaissent: Cité Jardin de Jette - Porte d'Anvers (indicatif L) et Place Fontainas - Stade du Centenaire (indicatif M). La concession de la ligne J Uccle Calevoet - Saint Job est retirée aux AB pour être cédée au privé; peu après, elle est prolongée de Saint Job au Vivier d'Oie. De leur côté, les AB prolongent la ligne E de Ruysbroeck à Loth, et la ligne L de la porte d'Anvers à la gare du Midi. Côté matériel, deux Minerva 2M550 (série 62 à 63) viennent renforcer le parc. 1935 - L'année de l'Expo est également positive pour les autobus. Trois lignes sont prolongées: la ligne G l'est de la Chasse à la rue Père De Deken (du côté de Thieffry), la K atteint le square Joséphine-Charlotte depuis le rond-point Saint Michel, et la M est prolongée de la place Fontainas à la gare du Midi. Trois nouvelles lignes apparaissent: Place Liedts - Place Van Meenen (indicatif J, soit la troisième ligne J en quatre ans!), Rue Père De Deken - Parvis Notre Dame de Laeken (indicatif N) et Gare du Nord - Uccle Centre (indicatif O, l'ancêtre du 38), qui viennent respectivement renforcer en les prolongeant les lignes A, G et F. Une nouvelle desserte Gare du Midi - Droogenbosch (indicatif P) est créée à l'essai, tandis que la Société des Autobus Urbains exploite sous indicatif BM une ligne entre la Bourse et la place Meiser. Le matériel roulant s'étoffe encore: cinq Brossel AB6 viennent former la série 64 à 68. Ce seront les derniers bus équipés d'origine d'un moteur à essence...

11:21 Écrit par Transiristor | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

administrateur adnistrateur beherman auto ex bruxeloise d'auto transport et de ragheno aimerait prendre contact acec vous pour échange d'information
concernant histoire bruxeloise d'auto transport et autobus ragheno

Écrit par : beherman | 04/10/2005

Les commentaires sont fermés.