17/04/2005

1955 : les AB sont morts, vive la STIB!

Nous voici en 1955, année qui représente un tournant décisif dans l'histoire de l'autobus urbain bruxellois. La toute jeune STIB, qui vient de fêter son premier anniversaire, reprend dans son giron l'exploitation autobus: les AB sont dissous. Question matériel, tout est mis définitivement au rebut, à l'exception des quinze AB6DS 91 à 105 représentant la série la plus récente, à défaut d'être moderne: ces bus sont renumérotés 501 à 515 (probablement par analogie avec leurs numéros de permis de circulation 10-501 à 10-515). Dans un premier temps, la STIB continue d'exploiter sans changement les lignes E, F et O, mais la société ne s'arrête pas là: c'est que la STIB croit dans l'avenir de l'autobus, et désire lui octroyer beaucoup plus que le rôle de simple renfort qu'il avait jusqu'alors... Comme il s'agit d'un moyen de transport pas trop cher à l'achat, ne nécessitant pas d'installations fixes et qui emprunte tout simplement la voie publique comme n'importe quel véhicule automobile, pourquoi ne pas l'utiliser pour effectuer des dessertes inédites et pas trop onéreuses dans des quartiers ne disposant pas de lignes de tram? Un grand projet est étudié en interne, soumis au Ministère des Communications et approuvé par celui-ci: un réseau autobus (encore virtuel) est né. Quinze lignes sont envisagées, réparties en onze lignes urbaines, deux suburbaines et deux services partiels: 29, 32, 36, 42, 47, 47, 49, 50, 55, 57, 82, 84, 91, 92 et 92. Certaines dessertes seront concrétisées telles quelles, d'autres moyennant certaines modifications, d'autres enfin resteront lettre morte. Mais pour exploiter toutes ces lignes, il faut du matériel supplémentaire: de ce côté, l'année 1956 sera décisive, elle aussi (plus de détails la semaine prochaine...). Pour terminer, petite anecdote: à défaut de trolleybus supplémentaires (pour le moment), la STIB n'hésite pas à renforcer la ligne 54 à l'aide... d'autobus! Petite remarque en passant, concernant le projet des quinze dessertes par autobus: il figure dans la liste la ligne 47 Midi - Marly, code couleur rouge/bleu, qui reprend intégralement en le prolongeant l'itinéraire du tram 47 Bourse - Marly... Il y a anguille sous roche! Même si ce n'est encore qu'un projet, ceci est la première concrétisation sur papier d'un processus qui va faire des ravages dans les années qui suivent: la bussification de dessertes ferrées... Le tram tout-puissant commence à vaciller sur son socle d'acier!

16:24 Écrit par Transiristor | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Lignes projetées Ne conviendrait-il pas de signaler que les 37 et 38-38/ reprennent en fait les 91-92-92/ projetés, qui ne passent donc pas aux oubliettes mais doivent changer de n° parce qu'entr temps, le n°91 a été "pris" lors de la scission du long tram 90 en 90 + 91. En revanche, le 84 Cim.Molenbk-Pte.Namur n'a rien à voir avec le 84 Jette-Stade projeté.

Écrit par : Pol Tordeur | 09/05/2005

37, 38, 38 et 91, 92, 92 et autres 84 Bonjour Pol, ta remarque très pertinente est reprise dans le bouquin: à l'issue de l'année 1963 (qui voit la création du 57), nous faisons le point sur ce qu'il est advenu du projet de 1955, à savoir les lignes qui ont été créées (quasi) telles quelles, celles qui furent créées mais moyennant l'une ou l'autre adaptation, celles qui ne se sont pas concrétisées mais dont le numéro a été repris pour une autre desserte, et celles qui sont restées lettre morte. Merci pour ton aimable contribution ;-)

Écrit par : Transiristor | 15/05/2005

Un peu plus de détails... ... car c'est vrai que nous n'avons guère été bavards sur le projet autobus. Voici ce qui était projeté en 1955:
29 Monnaie - Pl. Mai : concrétisé en 1956
32 Monnaie - De Broqueville : une sorte de résurrection du K d'avant-guerre, jamais concrétisée telle quelle, mais reprise dans les dessertes 27 et 30
36 Monnaie - Av. Volontaires : concrétisé en 1956
42 Pont Woluwe - Joli Bois : concrétisé en 1958
47 N. Heembeek - Midi : concrétisé en partie en 1957, en totalité en 1960
49 Pl. Bockstael - Midi : concrétisé en 1956
50 Midi - Lot : ex-E, concrétisé en 1957 (simple renumérotation)
55 Cité Germinal - Monnaie : jamais concrétisé, mais +/- repris par le 65
57 Vilvorde - Midi : concrétisé en 1963, sauf le tronçon entre Nord et Midi
82 Gare Schaerbeek - Pl. De Paduwa : passé aux oubliettes
84 Stade - Jette Miroir : jamais concrétisé, mais repris en partie par le 89
91 Nord - Av. Churchill : ex-F, concrétisé en 1957 mais sous indicatif 37
92 Nord - Homborch : ex-O (rallongé), concrétisé partiellement en 1957 et totalement en 1960, mais sous indicatif 38

Écrit par : Transiristor | 16/05/2005

votre blog Tres bien fait et interressant pour un neofite comme moi mais amateur de l'histoire de tous vehicules a moteur,continuez c'est du beau boulot!peut etre des photos de ces anciens depots et anciens bus??

Écrit par : Gysbertsen Bruno | 10/02/2007

Les commentaires sont fermés.