15/05/2005

1959 : Un troisième garage bus

Nous voici en 1959, qui commence très mal pour les ferrovipathes: suite à des difficultés financières chroniques et aux multiples contraintes imposées tant par l'Etat que par la SNCB, le consortium Electrobel qui exploite le «Bruxelles - Tervuren» décide de ne pas renouveler sa concession lors de son expiration le 31 décembre 1958. La STIB crée dès lors la ligne 30 entre la gare Centrale et Wezembeek-Oppem (terminus à hauteur de la station Oppem du BT), ligne dont quelques services sont prolongés à Tervuren (gare BT) en heures de pointe. Le 30 est exploité en semi-express, la montée étant interdite vers ville à partir du Kapelleveld (terminus 27) et la descente n'étant autorisée vers faubourgs qu'à partir de ce même point. Peu après, le tram 64 Evere - Anderlecht laisse à son tour la place à l'autobus: le trio de l'époque 64/65/66 est désormais exploité entièrement par pneu. Le 86 Bourse - Cim Ganshoren fait pareil un peu plus tard. A la fin de l'année, le tram 85 Bourse - Berchem Station fait de même, mais sa bussification s'accompagne de la fusion avec la ligne autobus 84 Cim Molenbeek - Pte Namur, créée en 1958 (vous vous souvenez?): le 84 disparaît ainsi prématurément, et le nouveau bus 85 relie la gare de Berchem à la Porte de Namur. Entretemps, le 36 est une nouvelle fois prolongé, et atteint désormais le quartier du Chant d'Oiseau (parvis des Franciscains). Suite à l'affluence constatée lors des courses à l'hippodrome de Boitsfort, lors de salons au Heysel ou lors des matches de football au Daring de Molenbeek (qui ne s'appelle pas encore RWDM, ou même Brussels!), certaines lignes de tram peuvent être renforcées à la demande par des autobus: c'est ainsi que les bobines bus présentent les mentions 4, 16, 18, 35 barré et 60 barré. La création des nouvelles dessertes impose une nouvelle fois un achat conséquent de matériel, ce qui se traduira par la livraison de 70 Brossel A98DARV, cette fois carrossés par Jonckheere et formant la série 8151 à 8220: il s'agit là de la toute première série de Brossel «standards», avec boîte automatique et munis de trois boîtes à films (jusque là, il n'y avait pas de film arrière). Comme le parc augmente significativement, le problème du garage des autobus se pose une nouvelle fois: le dépôt trams d'Ixelles devient «mixte» en se partageant entre tramways et autobus, les deux modes circulant sous indice 4xx.

12:09 Écrit par Transiristor | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

J'oubliais de préciser... ... la photo du 8208 sur le 33 est d'époque, elle a été prise par notre ami René Stevens au square Henri Rey, le terminus anderlechtois de la ligne.

Écrit par : Transiristor | 15/05/2005

Les commentaires sont fermés.