25/06/2005

1965 - Quatre Fiat 2 supplémentaires

Il n'y a strictement RIEN à dire sur 1965 du point de vue du réseau, puisqu'à part deux ou trois changements d'itinéraire mineurs le réseau reste stable. Je peux juste citer à titre d'anecdote que c'est en 1965 que la chaussée de Louvain est mise à sens unique entre les places Madou et Saint Josse, obligeant les bus 29 ainsi que les trams 63 et 76 à gravir la rue Scailquin en direction du centre. Vous imagineriez aujourd'hui cette chaussée de Louvain à double sens dans Saint Josse??? Sur le plan du matériel, on peut citer la livraison des quatre Fiat 2 supplémentaires (8417 à 8420). C'est aussi le prétexte pour illustrer cette série de véhicules, représentée au Musée par le 8403: la photo illustre ce véhicule place Bockstael le 29 juin 1991, lors du week-end de mise en service des A500 sur le 49, quand des autobus anciens (8024, 8149, 8303, 8403 et 8441) étaient venus accompagner les A500 tout neufs...

12:41 Écrit par Transiristor | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

18/06/2005

1964 - La fin des trolleybus

L'année 1964 serait sans doute banale à raconter s'il n'y avait un événement de taille: l'abandon du trolleybus. Pour la première fois à Bruxelles, et ce fait est d'ailleurs inédit, un mode de transport est totalement abandonné. Voilà donc le trolleybus 54 «bussifié», au grand dam d'un lecteur assidu de ce blog, par ailleurs co-auteur de l'ouvrage à venir... Simultanément, le dépôt tram/trolleybus de la Chaussée de Louvain devient tram/bus, à l'instar d'Ixelles. Quelques mois plus tard, c'est au tour du tram 20 de jeter l'éponge, son exploitation étant partiellement reprise par autobus. Nous voici donc avec un parc autobus en hausse constante, puisque l'effectif dépasse les 400 unités et est réparti en cinq garages, du jamais vu! Et malgré cela, l'exploitant a de la peine à suivre la demande: c'est que Van Hool accuse des retards dans la livraison des Fiat 2... Ces retards étant convertis en pénalités, la firme lierroise trouvera un arrangement à l'amiable en livrant quatre 420HA-ST2 supplémentaires: il y aura donc cinquante-quatre Fiat 2 (8367 à 8420) au lieu de cinquante! Toutefois, ces quatre Fiat 2 supplémentaires (8417 à 8420) ne seront livrés qu'en 1965, après que Van Hool aura honoré une commande de trente 420HA-ST2 pour le compte de la MIVA à Anvers...

17:28 Écrit par Transiristor | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

12/06/2005

1963 - Les premiers Fiat

A nouveau, il n'y a pas grand'chose à signaler du point de vue réseau en 1963, puisque deux lignes seulement sont créées. C'est d'abord la 43 Uccle Centre - Vivier d'Oie qui ouvre le bal et qui, bien que nouvelle, a déjà 30 ans d'histoire derrière elle, puisqu'il s'agit de l'ancienne ligne J Uccle Calevoet - Saint Job créée en 1933 par les Autobus Bruxellois et passée au privé en 1934. Ensuite, c'est au tour de la ligne suburbaine 57 Vilvorde - Nord de voir le jour: elle ne circule qu'en pointe, mais quelques services 47 sont prolongés à Vilvorde en dehors des heures d'exploitation du 57. Signalons également que le 42 devient Joli Bois - Boitsfort par prolongement à partir du pont de Woluwe, et ce afin de compenser la suppression du tram 31. A cette occasion est créé le premier point de transit localisé, une sorte de correspondance gratuite mais aux règles complexes: cette notion deviendra un véritable casse-tête par la suite, surtout après la Grande Restructuration de 1967-1968. Enfin, une navette est créée entre la maison de repos de Molenbeek et... le cimetière (non, ne riez pas!): elle circule sous film blanc, mais deviendra (beaucoup) plus tard 85 barré, puis 86, avant d'être englobée dans le 84 actuel. Mais l'actualité la plus chaude concerne le matériel. Les huit prototypes à carrosserie autoportante livrés en 1962 ont leur petit succès. Les établissements Brossel, fidèles au châssis indépendant, créent alors le modèle A92DAR à châssis allégé et tare réduite, ce qui permet de diminuer la cylindrée du moteur et donc sa consommation. Malheureusement, les seize exemplaires livrés à la STIB (série 8341 à 8356) s'avèrent sous-motorisés, peu performants et très fragiles: c'est l'échec. Plus jamais par la suite, la STIB ne commandera d'autobus à vrai châssis ni de Brossel. Une page est tournée... Au contraire, c'est VanHool, et surtout le moteur Fiat, qui font leur entrée triomphale à la STIB: après une pré-série de dix exemplaires (8357 à 8366, dits Fiat 1), cinquante autres 420HA-ST2 (série 8367 à 8416, dits Fiat 2) sont commandés et en cours de livraison, le solde arrivant en 1964. Mais ce sera pour la semaine prochaine... ;-)

09:24 Écrit par Transiristor | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/06/2005

1962 - Huit prototypes à carrosserie autoportante

Le réseau autobus reste fort stable en 1962. Seule une ligne de tram est bussifiée: il s'agit de la 22 Sq Meudon - Pl Min Wauters. Certains services 22 sont prolongés de la place Wauters au CERIA, tandis que d'autres le sont du sq Meudon à la place Verheyleweghen. Bien vite d'ailleurs (et toujours en 1962), la place Verheyleweghen deviendra le terminus woluwéen définitif de la ligne. C'est du matériel que viendra la (quasi) nouveauté de l'année: après n'avoir commandé jusqu'ici que des véhicules à carrosserie posée sur un châssis motorisé indépendant (à l'exception des Mack), la STIB s'intéresse aux carrosseries autoportantes. Huit prototypes présentant cette caractéristique sont livrés au cours de 1962: trois Büssing Senator (8901 à 8903), trois Magirus Saturn II (8911 à 8913) et deux Mercedes O.322 (8921 et 8922). Ces véhicules, dont malheureusement aucun exemplaire n'a été conservé, tiennent d'ailleurs davantage de l'autocar que de l'autobus... La composition particulière de leurs bobines de films (confectionnées sur mesure, car hors dimensions) ne leur permet de circuler que sur les lignes 5, 65, 85, 86 et 89 de Frontispice. Une nouvelle fois, je fais exception à la règle en proposant une photo d'époque, qui représente le Magirus Saturn II 8911 sur le 89 à la station Sainte-Catherine (direction Stade du Heysel), le 9 avril 1974; derrière, on aperçoit des Brossel A98DARV2 sur le 76 (8294) et sur le 63 (matricule illisible).

17:03 Écrit par Transiristor | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |