18/06/2006

1987 - Une multitude d'événements intéressants

Après une longue pause, il est temps de reprendre les bonnes habitudes et de continuer la chronologie. Nous voici en 1987 qui, sans être une année capitale, recense toutefois quelques événements intéressants. Commençons par une mauvaise nouvelle pour les amateurs de trams: la ligne 62, une des dernières à serpenter dans de petites rues étroites, disparaît, et avec elle l'ensemble des PCC 7000 de la 3e série (7081 à 7155), à l'exception toutefois des 7090 et 7129. C'est une ligne d'autobus numérotée 61 qui prend le relais entre Montgomery et la gare du Nord. Le segment Nord - Berchem (B) de feu le 62 est repris par le tram 58, qui abandonne Forest: cette desserte est assurée désormais par un nouveau bus 51 entre le Midi et le square des Héros, ce qui entraîne au passage la disparition de la navette 158. A titre plus anecdotique, le terminus crainhemois du 42 est rebaptisé de «Kraainem» en «Viaduc E40» afin d'éviter toute confusion avec la (future) station de métro du même nom. En ce qui concerne les garages, il convient de signaler la fermeture définitive de Brogniez, qui était dédié aux Spéciaux depuis 1983: ces services sont transférés à Haren en même temps que le matériel (Leyland, Fiat 4 et Daf). Après avoir reçu de nouvelles bobines, ces véhicules reviennent en ligne après quatre ans d'absence! Seul le 8015, encore doté de son afficheur Gulton, reste affecté uniquement aux Spéciaux. En revanche, les choses sont moins gaies pour quinze Fiat 5 définitivement réformés: il s'agit des premiers retraits de service «naturels» pour ce type de véhicules, après les spectaculaires déclassements de la «dizaine maudite» (8581, 8583, 8587 et 8588), suite à des accidents graves. Pour vous remercier de votre patience et de votre fidélité, je vous poste une de mes rares photos d'époque en ligne, qui vous fera certainement plaisir (surtout aux aficionados du 65/66): il s'agit du 8002 sur le 65 à l'arrêt Germinal en 1989. On peut remarquer le panneau Ecoliers triangulaire repliable sur la face avant, un stigmate des Spéciaux scolaires qu'il effectuait à Brogniez. A l'arrière-plan, le bâtiment Digital existe toujours, mais il a depuis été repris par Compaq, lui-même absorbé par HP qui en a fait son siège social belge!

16:50 Écrit par Transiristor | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |