27/02/2005

1906 : l'aventure commence!

Reportons-nous à Bruxelles, dans la dernière décennie du XIXe siècle. La gare du Nord existe déjà, la gare du Midi aussi, mais ne cherchez pas la Jonction: elle n'est pas encore construite. Il n'y a pas davantage de métro. Le moteur à crottin est roi: le cheval tracte des voitures qui roulent soit dans les gorges d'une paire de rails parallèles (c'est le chemin de fer américain) soit à même la chaussée (ce sont les omnibus de pavé). Le chemin de fer américain est l'ancêtre du tram, qui sera électrifié progressivement à partir de 1893, mais ceci est une autre histoire. L'omnibus de pavé est quant à lui l'ancêtre de l'autobus, c'est lui qui nous intéresse ici. 1906 : LE TRAM-CAR NORD-MIDI - L'histoire commence en 1891, quand un groupe répondant au nom très peu commerçant de Polydore Vanderschueren et Compagnie, crée une desserte Nord - Midi exploitée par omnibus de pavé, et qui sera surnommée le "Tram-Car Nord-Midi. En 1906 (en 2006, cela fera cent ans! vous comprenez pourquoi notre bouquin doit paraître l'année prochaine...), cette société acquiert à des fins de test un omnibus de pavé à moteur thermique (à essence): ce véhicule est bel et bien un autobus ("auto" pour véhicule automoteur et "bus" comme diminutif d'omnibus). Il donne satisfaction, mais il restera unique: le cheval reste encore maître du pavé pour quelque temps encore. Huit ans passent... et c'est la guerre: le premier autobus bruxellois disparaît corps et biens... 1906 : LE CENTRAL-CAR - En 1906, une autre compagnie, appelée la Compagnie du Central-Car, se laisse tenter également par l'expérience: un autobus circule entre la porte d'Anvers et la porte de Louvain (place Madou), mais accumule les avaries. La compagnie arrête rapidement les frais... 1907 : LES TRAMWAYS BRUXELLOIS - Les Tramways Bruxellois qui achètent des... autobus! On aura tout vu!!! Et pourtant, c'est ce qui arrivé en 1907: les TB achètent TROIS (!) bus Schneider, dont deux sont censés s'intercaler entre les omnibus de pavé sur la ligne Bourse - Place Communale d'Ixelles (= place Cocq), le troisième véhicule étant en réserve. Mais il y a tellement de pannes que certains jours, aucun bus ne circule! 1913, la page est tournée: les TB arrêtent l'expérience de l'autobus. 1909 : LA COMPAGNIE GENERALE DES AUTOBUS - La Compagnie Générale des Autobus est créée à partir des cendres du Central Car. En 1909, elle reçoit la concession d'une ligne Midi - Luxembourg, avant de reprendre l'exploitation du service Porte d'Anvers - Porte de Louvain. Pour ce faire, la compagnie dispose d'une flotte de 42 bus! Mais malgré cela, c'est la catastrophe: les bus tombent en panne, ils sont inconfortables, bruyants, poussifs, ... et la compagnie ne trouve pas de parade. Tout est arrêté définitivement en 1911. CONCLUSION : LA DEROUTE QUASI TOTALE - Les premières expériences ont donc échoué. Seul le Tram-Car Nord-Midi s'en sort avec les honneurs... mais avec un véhicule unique. Il faut se rendre à l'évidence: la technologie bus n'est pas encore au point. Laissons passer la première guerre mondiale, après quoi on reviendra au Tram-Car Nord-Midi de Polydore Vanderschueren et Compagnie qui, malgré ce nom barbare et peu évocateur de prime abord, va inscrire en toutes grandes lettres les premiers chapitres de l'histoire de l'autobus urbain à Bruxelles!

00:27 Écrit par Transiristor | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

22/02/2005

Jour J - 400

Etant donné la période de parution du livre, vers avril 2006, nous pouvons considérer que nous sommes à 400 jours de l'échéance: un bon moment pour faire le point! Pour réaliser la promotion du bouquin, rien de tel qu'une méthode originale et dans l'air du temps: le blog, bien sûr! Grâce à cette technique, l'histoire des autobus urbains bruxellois sera évoquée telle un feuilleton, année par année. Bien sûr, tout ceci sans photos, sans dates précises, et sans entrer dans les détails: juste une simple évocation des faits les plus marquants. Ainsi, vous aurez un bref aperçu de l'histoire des transports urbains sur pneu à Bruxelles, qui vous donnera sans nul doute l'envie d'en savoir plus avec un livre que nous prévoyons d'illustrer comme il se doit!

22:42 Écrit par Transiristor | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Un projet complètement fou

Lors de mes premières sorties bus avec le MTUB, au début des années '90, c'est à peine si je faisais la différence entre Frontispice, Brogniez et Vandermeeren; quant à Ixelles, j'étais à cent lieues de me douter que le dépôt trams de l'avenue de l'Hippodrome avait également abrité des bus! Lors des arrêts-photos, combien de fois n'ai-je pas entendu des commentaires dans le style «Ça n'a jamais roulé sur cette ligne», «Ce n'est pas le bon film» ou encore «Ce n'est pas le bon trajet pour l'époque»... Comment ces amateurs savaient-ils tout ça? Moi-même, je ne connaissais que les codes-couleurs des lignes, et j'avais quelques souvenirs épars des bus de mon enfance! Et aucun ouvrage n'existait sur le sujet! Or, je voulais tellement en savoir davantage. Je carressais l'espoir de rassembler un maximum d'informations sur le réseau autobus: la création, la modification, la suppression des lignes, l'évolution de leur itinéraire, le(s) garage(s) ainsi que le matériel roulant qui les avait desservies, etc... Un rêve considéré comme sans lendemain, les informations précises me manquant cruellement... Lors d'une énième sortie bus début 2001, j'ai fait part de mon utopie à notre ami Mapeicyclist, qui m'a déclaré à ma grande surprise avoir rédigé une base historique sur le réseau Tramways Bruxellois et STIB, tous modes confondus! Après avoir épluché la partie consacrée aux bus, j'ai vu mon rêve se concrétiser petit à petit: grâce à ce fabuleux travail, même incomplet, et avec les informations que je possédais déjà (notamment l'affectation des bus aux dépôts en fonction du temps), j'avais pratiquement tout ce qu'il fallait pour commencer! Après avoir contacté Jean-Pierre, qui avait déjà rédigé l'historique trams bien qu'étant un féru amateur d'autobus, il fallait bien se rendre à l'évidence: nous rêvions tous trois de retracer l'histoire des autobus urbains bruxellois, mais personne ne se sentait à même d'y arriver tout seul. A trois par contre... Après un très bref échange de mails, il était évident que nous étions fort enthousiastes! Le projet était donc lancé: nous allions écrire ensemble le premier ouvrage consacré à l'histoire des autobus urbains bruxellois!

14:56 Écrit par Transiristor | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |